Les chats c'est comme le papier, ça se froisse trés vite - Guy de Maupassant

Arrow up
Arrow down

Lettre ouverte à l’épilepsie

Écrit par miniil. Publié dans Mes articles

1 1 1 1 1 Score 0.00 (0 Votes)
Pin It

Chère épilepsie,

Foutue maladie,

Mon avis est mitigé te concernant.

Je te déteste pour tout le mal que tu fais à mon petit chat, pour le désarroi dans lequel tu le laisses après ton passage.

Même si on dit souvent que l'animal ne souffre pas pendant la crise, nous ne sommes pas dans la peau de notre animal.  Personne ne peut savoir ce qu'il ressent avant, pendant et après.

Foutue épilepsie, tu es une maladie dangereuse, surtout pour nos petits félins qui adorent dormir en hauteur, grimper aux arbres, se balader à l'extérieur.  Et tu surviens à n'importe quel moment, sans prévenir, en notre absence, quand il dort sur son arbre à chat ou sur le frigo.  A ce moment-là il tombe de son refuge et il peut se blesser.

Mais foutue épilepsie, je dois quand même te remercier d'avoir choisi mon chat et moi.  Car il a au moins quelqu'un d'attentif à ses côtés.  Quelqu'un qui ne te sous-estime et qui sais les dégâts que tu peux faire.  Quelqu'un qui fera tout ce qu'elle peut pour te maîtriser et protéger ta victime.

On ne gagnera peut-être pas mais au moins on aura essayé.

Courage à tous les petits félins et à leur gardiens.

Et vous, si vous deviez dire quelque chose à cette maladie, que direz-vous?

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir